La BMWi8, la technologie hybride au service de la puissance.

La marque bavaroise à l’hélice revisite ses modèles « i », doté d’un moteur hybride et un design futuriste. Cette nouvelle voiture offre une proue légèrement creusée dans toute sa largeur, pour abriter une progression du pare-brise en goulot d’étranglement.

Des optiques larges et rectangulaires viennent escorter deux calandres accolées et surplombées par le symbole de la marque BMW. Le pare-choc revêt une protection stylée, offrant aux extrémités des excroissances de passages de roue en balcon bicolore métal et noir de deux épaisseurs distinctes. Les deux portes en élytre coupent les flancs par une oblique à deux vagues asymétriques successives dont l’une se distingue en couleur évidente bleu-azur. Leurs montants viennent accrocher un coup de crayon noir émanant des feux de stop. Le pavillon vitré dans sa totalité s’étire en arrondi vers l’arrière jusqu’à s’allonger sur les feux de stop, lesquels se pochent finement en deux niveaux. La porte à faux arrière héberge un pare-choc creusé en tire-bouchon dont la profondeur prend la même couleur dominante des flancs.

L’habitacle propose des sièges baquets profonds et couvrantes, un bac central regroupant le levier de vitesse avec quelques gadgets électroniques, un volant sport et les indicateurs habituels de fonctionnement du moteur.

La puissance de cette nouvelle voiture résulte de la combinaison d’un moteur électrique avant jumelé à un autre thermique trois cylindres de 220 Ch. placé à l’arrière. Associée à un châssis en carbone, la BMWI8 abat 5 secondes de 0 à 100 km sans coup férir et une faible consommation de 3 litres aux 100 km. La concurrence se doit de s’incliner face à de telle performance.