Essuie-glace : conseils pour faire durer plus longtemps vos balais d’essuie-glace

En hiver, les températures descendent rapidement en dessous de zéro degré, et depuis quelques années, les hiver sont de plus en plus rudes.

Lorsque l’on prend son véhicule le matin pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un parking couvert, on découvre une pellicule de givre, parfois très épaisse sur le pare-brise. Quelle poisse, car généralement on est toujours pressé pour amener les enfants à l’école et/ou se rendre au bureau pour un rendez-vous important. De plus, il va y avoir comme d’habitude des bouchons, je vais être en retard.

Balai d’essuie-glace sur un pare-brise gelé

Premier réflexe, le bon, on met en marche de désembuage de notre auto pour faire fondre la givre, j’ai de la chance ma voiture à la climatisation, cela va aller très vite, on se dit ! Mais la couche de givre est épaisse, les minutes passent, il faut que je parte et là c’est le second réflexe, le mauvais ! Je mets en marche mes essuies-glace pour enlever la glace.

Malheur, le balai d’essuie-glace était collé au pare-brise, j’entends un bruit effroyable, – Krac – puis le balai parcours le pare brise avec un grincement horrible. Et là, constat, cela a retiré 10 cm² seulement de gel. Bon bah, puisqu’on y est, on met les balais a fond de vitesse pendant une minute.

Qui n’a pas vécu cette situation, et ne se voit pas au volant de sa voiture hier matin en lisant ce qui précède.

Le problème, c’est qu’en faisant cela, vous déchirez le caoutchouc de vos balais. Dès que vous allez les réutilisez à la prochaine pluie, vous allez vous faire la remarque « ils n’essuient rien ces balais, il faut que je pense à les changer », simple résultat d’une utilisation malheureuse sur un pare brise gelé. Si vous n’aviez pas fait cela, ils auraient durés plusieurs mois encore.

Un essuie-glace, ça coûte cher, entre 25 et 50 € l’essuie-glace, c’est une somme, surtout quand il faut le changer tous les ans. Alors la prochaine fois mettez un morceau de carton sur votre pare-brise ou encore, prenez une bouteille d’eau chaude. Reste encore le fameux gratoir, Aïe les mains, ça fait froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *