Conseils carrosserie : comment enlever efficacement les rayures

On a beau la bichonner de shampoing lustrant, de wax, nul n’est à l’abri de voir la peinture de son véhicule subir quelques griffures intempestives dues à une maladresse personnelle (man½uvre ratée, coup de clef), la malchance (gravillon, branche) ou à quelque malveillance extérieure. Ces petits dommages inesthétiques sont en surplus des foyers d’implantation de la rouille.
Votre carrosserie vous semble défigurée ? Rassurez-vous, il existe des traitements adaptés.

1. Contre les micro-rayures

Pour une éraflure superficielle, c’est-à-dire n’ayant pas percé la couche d’apprêt (enduit appliqué avant la peinture), l’emploi d’un produit « anti-rayure » permettra d’en venir à bout facilement en cinq minutes. C’est un produit (existant sous forme de pâte ou liquide) légèrement abrasif  dont les pigments de couleurs s’intègrent parfaitement à la peinture et qui résorbe la rayure.

  1. Bien nettoyer préalablement la zone endommagée et la sécher.
  2. Appliquer le produit anti-rayure à l’aide d’un chiffon sec en coton, par mouvements circulaires.
  3. Laisser sécher, puis essuyer le produit restant avec un deuxième chiffon.
  4. Répéter l’opération si nécessaire.

2. Contre les rayures profondes et les éclats

Pour des rayures plus profondes, d’aspect blanchâtre, ayant entamé la couche d’apprêt et rendant apparente la tôle, il est nécessaire de repeindre la partie éraflée pour la gommer. La man½uvre n’est guère compliquée mais demande d’user plusieurs produits : du papier-ponce de grain assez fin, éventuellement un produit anti-rouille si la présence de rouille est constatée, un « stylo retouche » et un polish.

  1. Bien nettoyer en préalable.
  2. Polir la surface endommagée en ponçant la zone endommagée avec du papier ponce afin que toutes les aspérités disparaissent.
  3. Une fois la rayure rendue propre, appliquez si nécessaire l’anti-rouille avec un pinceau fin.
  4. Appliquer la peinture du stylo retouche à l’aide du pinceau fourni (ou d’un pinceau plus fin que vous vous serez procuré pour plus de précision) et veillez à ne pas dépasser. Laisser sécher.
  5. Si le trou de la rayure n’est pas complètement résorbé, réitérer l’opération autant que nécessaire.
  6. Lustrer l’ensemble du véhicule avec le « polish » pour atténuer les différences entre ancienne et nouvelle peintures.

Bien relever la référence du code couleur de votre carrosserie (inscrit sur une plaque dans le compartiment moteur) avant d’acheter l’anti-rayure ou le stylo. Ces produits sont disponibles dans les centres auto, chez votre concessionnaire ou encore de fournisseurs officiels en peintures pour voitures constructeurs (ces derniers disposent de la teinte exacte de votre véhicule).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *